Quentin GUERILLOT, nouvel organiste de la Basilique — Paroisses catholiques de SAINT-DENIS et de l'ILE SAINT-DENIS

Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Quentin GUERILLOT, nouvel organiste de la Basilique

3 juin 2018

 

Quentin Guérillot, nouvel organiste de la Basilique cathédrale Saint-Denis.
Il  succède à Pierre Pincemaille, titulaire durant 30 ans aux Grandes Orgues, décédé en janvier dernier.

 

Le nouveau titulaire, élève de Pierre Pincemaille et lauréat du concours lancé en avril dernier, nous confie quelques-unes de ces motivations :
« Au cours des six dernières années, nombreuses ont été les occasions où, à la demande de Pierre Pincemaille, j'ai eu l'immense privilège d'accompagner à l'orgue de chœur comme aux grandes orgues les offices dominicaux… Aujourd'hui, professeur d'orgue aux conservatoires de Langres et de Chaumont, par ailleurs organiste suppléant à l'église Saint-Etienne-du-Mont à Paris…


Que ce soit à la cathédrale de Saint-Denis, à Saint-Etienne­-du-Mont ou encore à l'église Saint-Eustache où j'interviens régulièrement, le métier d'organiste liturgique m'est apparu comme un-double engagement cultuel et culturel. Cultuel tout d'abord, car le rôle de l'organiste me semble avant tout résider dans l'accompagnement et le soutien de la prière des fidèles, tâches si exigeantes qui requièrent du musicien de fortes capacités d'adaptation mais aussi une réelle sensibilité religieuse. Culturel également, car ces interventions musicales sont autant d'occasions de faire entendre ou réentendre à l'assemblée les chefs d'œuvres du répertoire, voire de rendre à ces derniers leur destination première…
Bien conscient de l'extraordinaire valeur musicale et historique de l'opus 1 d'Aristide Cavaillé­-Coll, il est évident que je veillerai avec le plus grand soin à son bon fonctionnement et son entretien régulier par le facteur d'orgue. Je ferai également tout mon possible pour que cet instrument unique soit promu comme il le mérite, que ce soit lors des offices, des concerts et des autres manifestations culturelles auxquelles l'orgue pourrait si vous le souhaitez être amené à participer. » Quentin Guérillot



Grand orgue d’esthétique romantique, construit de 1841 à 1855 par Aristide Cavaillé-Coll, Il a été restauré en 1903 par Charles Mutin et complètement relevé de 1983 à1987 par Gonzalez-Boisseau. La partie instrumentale et le buffet néo-gothique du grand orgue ont été classés par les Monuments Historiques respectivement en 1948 et 1998.

 


 

<< Go back to list